🚹 Droits d’urgence est en lutte contre la loi immigration 🚹

Droits d’urgence dĂ©nonce la loi immigration, adoptĂ©e mardi 19 dĂ©cembre 2023, la plus rĂ©pressive et la plus xĂ©nophobe que la France ait adoptĂ©e depuis la fin de la 2nde Guerre Mondiale. Au mĂ©pris de la Constitution, des engagements internationaux et des valeurs de libertĂ©, d’égalitĂ© et de fraternitĂ©, elle marque une dĂ©rive idĂ©ologique inconsĂ©quente grave et inadmissible, faite de compromissions avec l’extrĂȘme droite.

Le texte consacre une prĂ©fĂ©rence nationale, institue une dĂ©gradation des droits fondamentaux et des garanties procĂ©durales et une remise en question de l’Etat de droit et des valeurs portĂ©es de la RĂ©publique :

Remise en cause du droit du sol, stigmatisation et soupçon des enfants nĂ©s en France, dĂ©chĂ©ance de nationalitĂ©, prĂ©fĂ©rence nationale dans les prestations sociales, exclusion des Ă©tudiant-es Ă©tranger-es prĂ©caires, dĂ©gradation des conditions de sĂ©jour des personnes malades (Ă  commencer par les personnes sĂ©ropositives), aggravation de la double peine, restauration du dĂ©lit de sĂ©jour irrĂ©gulier, attaques du droit Ă  mener une vie familiale par un recul du regroupement familial, dĂ©gradation de la protection des jeunes majeur-es isolĂ©-es, dĂ©gradation de la procĂ©dure d’asile, quotas migratoires, aggravation de l’enfermement administratif, remise en question de l’inconditionnalitĂ© de l’hĂ©bergement d’urgence et remise Ă  la rue de centaines de personnes etc.

Les personnes que Droits d’urgence accompagne au quotidien, dĂ©jĂ  fragilisĂ©es et vulnĂ©rabilisĂ©es, notamment par un parcours migratoire dangereux, des pratiques administratives maltraitantes et un systĂšme lĂ©gislatif excluant, auront Ă  souffrir des consĂ©quences dĂ©lĂ©tĂšres de ce texte.

Droits d’urgence continuera Ă  ĂȘtre Ă  leurs cĂŽtĂ©s.

Droits d’urgence continuera de combattre toutes les formes d’exclusion par la dĂ©fense et l’aide juridique que ses Ă©quipes apportent aux personnes rendues vulnĂ©rables et Ă  agir pour la dignitĂ© de chacun-e dans une sociĂ©tĂ© plus juste.

📱 Droits d’urgence appelle Ă  la seule issue possible : le retrait pur et simple de la loi de la honte !