Droits d’urgence recrute : 

juriste(s) de terrain auprès des personnes en situation d’exclusion

Depuis 1995, Droits d’urgence combat l’exclusion par la défense et l’aide juridique que ses équipes (48 salarié-es et plus de 300 bénévoles professionnel-les du droit) apportent aux personnes rendues vulnérables pour restaurer leurs droits.

Reconnue comme une association de référence, elle agit pour la dignité de chacun.e et pour une société plus juste.

Missions confiées

Sous la responsabilité de la coordinatrice des relais d’accès au droit, la/le juriste aura pour missions principales :

Accueil et écoute du public reçu dans les structures partenaires

Informations juridiques généralistes (tout domaine de droit avec prédominance droit des personnes étrangères)

Orientation vers toute structure spécialisée permettant un traitement spécifique

Aide à l’accomplissement de toute démarche en vue de l’exercice des droits

– Constitution de dossiers administratifs (titre de séjour par exemple) et de demande d’aide juridictionnelle,

– Rédaction de courriers, mails, de recours contentieux,

– Liens avec les différentes personnes en charge du dossier,

– Si nécessaire, accompagner les personnes dans leurs démarches (accompagnement en préfecture, tribunal, commissariat etc.).

Comprendre, s’adapter, respecter l’organisation des structures partenaires et favoriser le suivi des dossiers avec les autre référent·es (sociaux·ales, associatif·ves, professions judiciaires).

Master 1 ou 2 en droit

Débutant.es accepté.es

Expérience avec un public en situation d’exclusion demandée, notamment en matière d’assistance juridique

Expérience associative fortement appréciée

Solides compétences généralistes en droit exigées, particulièrement en du droit des étranger.es

Réelles qualités d’écoute et relationnelles

Rigueur et sens de l’organisation requis

Aptitude au travail en forte autonomie dans un contexte de mobilité géographique

Bonnes capacités rédactionnelles

Fiabilité et discrétion exigées

Contrats : 4 Postes ouverts en recrutement :

– 2 CDI, à partir du 2 septembre 2024

– 1 CDD de remplacement du 2 septembre au 11 octobre 2024

– 1 CDD d’accroissement temporaire d’activité du 2 septembre au 31 décembre 2024.

Temps plein (35 heures), horaires de journée.

Rémunération, périphériques et avantages : Salaire brut mensuel fixé selon l’ancienneté en application des de salaire en vigueur dans l’association (salaire débutant-e 1.950,00 € bruts) + Tickets restaurant (8 € prise en charge employeur 60%) + Mutuelle + Prévoyance + Remboursement à hauteur de 50% du titre de transport + Forfait mobilité durable + Accord de télétravail sous réserve d’éligibilité du poste (permanences juridiques uniquement sur place).

Repos : 6 semaines (30 jours) de congés payés par an.

Lieux de travail : Basé dans Paris selon un emploi du temps élaboré par la coordinatrice des relais d’accès au droit, avec forte mobilité géographique. Rares déplacements en Île-de-France possibles.

Conditions de travail : Poste essentiellement en contact avec le public reçu. Posture assise et travail sur écran.

Formation et suivi : Formations à l’embauche & en continue + Accompagnement par séances d’analyse des pratiques professionnelles.

Merci de bien vouloir adresser vos candidatures (CV & lettre de motivation) à Ionna Bouvier (ibouvier@droitsdurgence.org) avant le 31 juillet 2024.

***

Candidatures à envoyer avant le 31 juillet 2024

Entretiens d’embauche en août 2024

Prise de poste le 2 septembre 2024

***

Aucune candidature ne sera traitée par téléphone. 

Les CV sont conservés dans nos bases de données pendant une période d’un an