Droits d'urgence

5 rue du Buisson Saint-Louis
75010 Paris
Tel. : 01 40 03 62 82
Mail : contact@droitsdurgence.org


NOUS

La perte et la rupture de droit figurent encore aujourd'hui parmi les premières causes de l’exclusion en France.

  

Depuis 1995, Droits d’urgence agit au quotidien en faveur de l’accès au droit, au cœur des causes de l’exclusion. Cette association de professionnels du droit réunit avocats, magistrats, juristes, notaires, huissiers... Tous interviennent sur le terrain, au quotidien, au plus près des personnes en situation de précarité qu’ils informent et accompagnent dans leurs démarches.

  

En 2015, Droits d’urgence a aidé plus de 84 316 personnes. En 2016, 87 773 personnes ont été accueillies, informées et accompagnées par les équipes de Droits d'urgence.


De plus en plus de personnes sont exposées à l’insécurité en raison de leurs conditions de vie (emplois précaires, temps partiel contraint, chômage…) et/ou de leur environnement familial (divorce, monoparentalité, éclatement des solidarités familiales…). La perte de droits précipite ces personnes dans l’exclusion. L’engrenage est à l’œuvre, et implique rapidement la perte d’autres droits. Cette déchéance juridique engendre inévitablement l’effondrement de l’estime de soi, l’isolement, le sentiment d’être méprisé, stigmatisé. Les personnes en situation de grande précarité sont souvent isolées, marquées par des ruptures nombreuses. Elles nourrissent à l’égard du droit et de la justice une défiance sinon un rejet : « on ne m’a pas écouté », « mon avocat n’a rien fait dans mon dossier, je ne l’ai vu qu’une demi-heure en tout et pour tout », « la décision de m’expulser a été prise en moins de 20 minutes », « je n’ai même pas pu m’exprimer »…

  

Le droit exclut aussi en raison de son extrême complexité et la difficulté toujours plus grande à le mettre en œuvre. Comment prétendre pouvoir le connaître quand il évolue sans cesse ? Comment le faire valoir avec peu de moyens ? Comment même le comprendre, alors que le vocabulaire utilisé est de plus en plus complexe ? Etre citoyen implique la conscience d’avoir des droits et des devoirs, de les connaître, de pouvoir les exercer, de pouvoir les faire reconnaître lorsqu’ils sont menacés ou refusés.

  

Droits d’urgence s’engage aux côtés de toute personne en difficulté afin que ses droits soient identifiés et reconnus.

C'est à partir du mois d'avril 1994 qui les premières réflexions et analyses ayant conduit à la création de Droits d’urgence ont été menées par Jean-Luc BEDOS.

 

En septembre 1995, ce dernier déposait les statuts de l'association, avec comme administrateurs fondateurs Ghislaine HIERSO, Pierre LUNEL, Denis METZGER, Pierre NAVES et Nicolas VIVIEN. La première permanence juridique a été tenue à l’hôpital Saint-Antoine en octobre 1995 par Denis CHEMLA.

   

Droits d’urgence a été présidée par Jean-Luc BEDOS de sa création jusqu’au mois de septembre 2000, puis par Denis CHEMLA jusqu’en décembre 2013, et de nouveau par Jean-Luc BEDOS de janvier 2014 à juin 2015. Depuis cette date, elle est présidée par Jérôme GIUSTI, l’un des premiers avocats bénévoles de Droits d’urgence.

  

Aujourd'hui, le Conseil d'administration de Droits d'urgence est composé des membres suivants :

  

  • Jérôme GIUSTI - Président
  • Delphine LASSAILLY - Secrétaire
  • Albert DOMENECH - Trésorier
  • Frédérique ALLARD - Administratrice
  • Denis CHEMLA - Administrateur
  • Fabienne GRIOLET - Administratrice
  • Marie-Agnès LAURENT - Administratrice
  • Henri NALLET - Administrateur
  • Françoise NEHER - Administratrice
  • Marc SOMMERER - Administrateur


Relais d'accès au droit de la Ville de Paris

Aurélia ACKERMANN (Juriste généraliste au Bureau d'Aide juridictionnelle), Fatna AMER (Juriste généraliste), Brigitte BARBARAY (Juriste généraliste), Nora BEZZA (Juriste généraliste), Samira BOUIBHERNE (Juriste généraliste), Halima BELFERROUM (Juriste généraliste), Samira BURDET (Juriste généraliste), Marie-Estelle CALMETTES (Juriste généraliste), Caroline CASSASSOLLES (Juriste généraliste), Belinda CHEKKOUR (Juriste généraliste), Aboubacar DEMBELE (Juriste généraliste), Nicole EMAC (Juriste généraliste), Chantal GEDOUX (Juriste généraliste), Elodie GAMA (Juriste généraliste), Marion JOBERT (Juriste généraliste), Isis LE BAS (Juriste généraliste), Jenia LE JAN CRUZ (Juriste généraliste), Séverine LEMAISTRE (Juriste généraliste), Cécile MICHAUX (Juriste généraliste), Mamadou Moustapha NDIAYE (Juriste généraliste), Saad OMAR (Juriste généraliste), Christine PETIT (Juriste généraliste), Mohamed SELLAME (Juriste généraliste), Hassani SOILIHI (Juriste généraliste), Martine SOUDET (Juriste généraliste)

 

Maisons de justice et du droit

Dieynaba DIABIRA (Chargée d'accueil et médiation MJD Paris Nord Est), Mohand NAIT BOUDA (Chargée d'accueil et médiation MJD Paris Sud), Abdelkader AOUABDI (chargé d'accueil MJD Paris Nord Ouest)

 

Points d'accès au droit de la Ville de Paris

Anne ROHMER (Coordinatrice PAD 13), Yi Fung XIAN (Chargée d'accueil et médiation PAD 13), Agathe UMURERWA (Chargée d'accueil et médiation PAD 13), Bouchra ELBAZ (Chargée d'accueil PAD 13), Armann Karim NKOUNKOU SIASSIA (Coordinateur PAD 18), Hichem KAHLELLOU (Chargé d'accueil PAD 18), Yasmina NAIT BOUDA (Chargée d'accueil et médiation PAD 18), Marie ARTZIMOVITCH (Coordinatrice PAD 20), Anne-Thalia CRESPO (Chargée d'accueil et médiation PAD 20), Nathalie MORO (Chargée d'accueil et médiation PAD 20)

 

Permanences bénévoles, Pro Bono et partenariat "Dispositif Barreau de Paris Solidarité"

Aurélie BEJINARIU (Juriste-coordinatrice de permanences bénévoles), Marie-Hélène PENGE AHINDO (Juriste-coordinatrice chargée du partenariat Droits d'urgence/Barreau de Paris Solidarité), Julie GUILLOT (Juriste-coordinatrice PAD Pénitentiaire Paris La Santé Milieu ouvert, à l'Espace Solidarité Habitat et aux Amis du Bus des Femmes)

 

Accès au droit et santé mentale

Clarisse BARJOU (Juriste-coordinatrice), Marion SPECKLIN (Juriste), Mathilde LEGALLAIS (Juriste)

 

Points d'accès au droit pénitentiaires

Julien FISCHMEISTER (Coordinateur PAD Pénitentiaire de Fresnes), Clémence CHAUBET (Juriste PAD Pénitentiaire de Fresnes), Julie GUILLOT (Juriste chargée du PAD Pénitentiaire Paris La Santé Milieu ouvert, à l'Espace Solidarité Habitat et aux Amis du Bus des Femmes)

 

Equipe de direction

Gwenaëlle THOMAS-MAIRE (Directrice), Antoine BOUVET (Responsable communication et innovation), Alexandre MOREAU (Coordinateur des Relais d'accès au droit, Responsable du Pro Bono), Chémir RAZAKANAIVO (Responsable administratif et financier), Michaela FOREMAN (Responsable formation et vie associative)


©J.Deya
©J.Deya

Depuis 1995, les bénévoles sont au cœur de notre action !

 

Magistrats, avocats en droit des affaires, en droit des étrangers, du travail ou généralistes et professionnels du droit proposent du temps et des compétences pour permettre aux usagers d’avoir accès au droit.

Les bénévoles assurent des permanences juridiques ainsi qu’une prise en charge de dossiers contentieux. Parallèlement, ils assurent aussi des formations auprès de l’équipe permanente.

Une mission complémentaire à l’action engagée par les juristes, qui s’inscrit dans une dynamique d’échange collectif : en 2016, ils ont réalisé 7 formations juridiques, apporté des réponses techniques à des points de blocage rencontrés par les juristes, assuré des accompagnements et porté 35 dossiers devant les tribunaux.

Dès 2015 et la fusion entre Droits d’urgence et l’association Accès aux Droits Solidarité Paris, un renforcement du réseau des bénévoles a été opéré, afin d’améliorer l’aide apportée aux usagers. Face à l’accroissement des demandes, nous avons multiplié les réunions de formation à destination des bénévoles en droit des étrangers. Les bénévoles sont accueillis sur le terrain par les coordinateurs ou les juristes.

Toute l’équipe de Droits d’urgence remercie les 215 bénévoles engagés à nos côtés en 2016 !


Envie de rejoindre notre équipe ?

Contactez Michaela FOREMAN : mforeman@droitsdurgence.org !


Depuis 1995, engagés contre l'exclusion.

  

Notre rapport d'activités 2016 retrace l'ensemble de nos actions menées au cours de l'année et dresse un bilan de ces vingt années à combattre l'exclusion par l'accès au droit.

  

Télécharger le rapport d'activités 2016

Télécharger le rapport d'activités 2015

Télécharger le rapport d'activités 2014

Télécharger le rapport d'activités 2013

Le fonctionnement de Droits d'urgence repose sur des partenariats avec des acteurs des secteurs publics et privés. Nos ressources financières sont majoritairement issus du secteur public, dans le cadre de marchés de service (gestion et coordination des Relais d'accès au droit et Points d'accès au droit de la Ville de Paris).

Partenaires publics











Partenaires privés